Arbrealettres

Poésie

LETTRES ET POÈMES (Nâzim Hikmet)

Posted by arbrealettres sur 29 septembre 2016



 

LETTRES ET POÈMES

I

Ma seule au monde et
tu me dis dans ta dernière lettre
« Ma tête éclate, mon coeur défaille,
S’ils te pendent
si je te perds
j’en mourrai. »

Tu vivras, ma femme,
Mon souvenir comme une fumée noire
se dispersera dans le vent.
Tu vivras, soeur aux cheveux roux de mon coeur
Les morts n’occupent pas plus d’un an
les gens du vingtième siècle.

La mort
Un mort qui se balance au bout d’une corde
à cette mort-là
mon coeur ne peut se résigner.
Mais
rassure-toi, ma bien-aimée, si la main noire et velue d’un
pauvre tzigane
finit par me mettre la corde au cou ils regarderont en vain
dans les yeux bleus de Nâzim
pour y voir la peur.
Dans le crépuscule de mon dernier matin
je verrai mes amis et toi

Et je n’emporterai sous la terre
que le regret d’un chant inachevé.

Femme mienne
Mon abeille au coeur d’or
Mon abeille aux yeux plus doux que le miel
Pourquoi t’ai-je écrit qu’on demandait ma mort ?

Le procès ne fait que commencer
On n’arrache tout de même pas la tête d’un homme
comme on arrache un navet.
Allons ne t’en fais pas
Ce ne sont que des possibilités lointaines.
Si tu as de l’argent
Achète-moi un caleçon de laine
j’ai encore la sciatique dans la jambe
Et n’oublie pas que la femme d’un prisonnier
Ne doit pas avoir de noires pensées.

II

J’ai gravé ton nom avec mon ongle
sur le cuir de mon bracelet
Tu sais que là où je me trouve
il n’y a ni canif à manche d’écaille
« Défense de porter des objets contondants »
ni sapin dont la tête pénètre le ciel.
Il y aurait un petit arbre dans la cour
mais défense d’avoir les nuages au-dessus de la tête…
Combien sommes-nous à habiter cette maison,
Je n’en sais rien
Je suis seul loin d’eux

(Nâzim Hikmet)

Illustration: Kuroda Seiki

2 Réponses to “LETTRES ET POÈMES (Nâzim Hikmet)”

  1. Lara said

    Wouh hou pendaison aujourd’hui! ..Aïe !
    Hikmet eut une vie si mouvementée de militant, et de prisonnier …Du vécu …

  2. arbrealettres said

    Oui une Poésie néanmoins (ou grâce?) puissante et tendre je trouve

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :