Arbrealettres

Poésie

Archive for 5 octobre 2016

Où se sont accumulés les jours (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Où se sont accumulés les jours
Dans quelle tête absente ?
Grenier de semences
Tiroirs de vent, bassins de pluie,
Feux de soleil…
La mort est le lieu
Des choses
La vie
Est le miroir réel
L’espace
Entre quatre yeux

(Heather Dohollau)

Illustration

 

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel passait par dessus les murs des jardins (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Le ciel passait
Par dessus les murs
Des jardins.
Chacun découpait
Son drap du jour
L’air fut bruissant d’anges
Mitoyens.
Des autres
J’avais connaissance
Par le ciel.

(Heather Dohollau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regardons maintenant de face (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



fleche-d3-800x600

Regardons maintenant de face :
D’où part le cri
Quel est le tir, la cible
Est-ce toujours à tes pieds
Que les flèches sont fichées
Empêchant la marche ?

(Heather Dohollau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avant dans ces jardins face à la mer (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



heather-dohollau-p

Avant dans ces jardins face à la mer
il y avait une table d’orientation
où les lignes tracées indiquaient des lieux
souvent invisibles de l’autre côté de l’eau
et penchée sur elles suivant du doigt les traits
d’une enjambée à la verticale du vide
je passais par-dessus le mur de la mer.

(Heather Dohollau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ces papillons jardins (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Ces papillons jardins retenus en ailes
Où les arbres se placent pour passer par-dessus
Le haut des murs
Et dans si peu d’espace
L’air est tout autre
De présences, de parfums
Seringa, daphné, et romarin
En rêve c’est bien au centre
Que l’on touche aux bords
D’un puits de sens
S’inversant dans le bleu
Où les yeux y puisent
Et ramènent sous leur garde
Le proche du ciel

(Heather Dohollau)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’ensemblier (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Retouche à l’ensemblier

regard, mon vase à toutes fleurs
étoile ou violette
dans l’eau toujours pure du désir

(Daniel Boulanger)

Illustration: Luiza Gelts

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

RETOUCHE A L’HOMME (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016




RETOUCHE A L’HOMME

Il se fait des contes et ne peut les suivre,
la terre à sa cheville.
Alors, il redevient l’enfant inconsolable
et mains au dos
brise le jouet du temps.

(Daniel Boulanger)

Illustration: Odd Nerdrum

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche aux sensations (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Retouche aux sensations

adieu, gourmandise du ciel
je laisse mon corps à ses victoires

(Daniel Boulanger)

Illustration: Berit Kruger Johnsen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Retouche à la tentation (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Retouche à la tentation

mon désir accompagne
la lune à pas de loup
jusqu’aux fenêtres indécentes

la nuit dont pend un bras pâle
se balance en hamac
son souffle sur ma nuque

(Daniel Boulanger)

Illustration: Albert Clouard

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche au salon (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



 

Retouche au salon

tiré d’un arbre à romance
le piano roux drogué d’arpèges
par une fille en espérance
nargue les chaises

(Daniel Boulanger)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :