Arbrealettres

Poésie

La vie naît durement de la vie (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2016



La vie naît durement de la vie.
Aller de l’autre côté auprès de ceux qu’on aime
semble être l’affaire du corps et le corps se sait ici.
Au-devant de lui les mains sont mangées par la lumière
mais les pieds marchent toujours dans l’herbe usée.
Ou peut-être avons-nous passé le pont sans le voir
et maintenant entre nous et les sonnailles et les fleurs
il n’y a plus de distance.
La légère buée du souffle n’obscurcit aucune vitre.
Sauf encore celle du coeur.

(Heather Dohollau)

Illustration: Carrie Vielle

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :