Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 octobre 2016

LES ORIGINES DE LA BEAUTE

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016


monde-34-800x600

Bel hommage (Femmage? ;-)) à la Beauté et à la Diversité

http://www.lesoriginesdelabeaute.com

Choisir une région du Monde dans l’onglet « Les Peuples »

et ensuite interview par clic sur « VIDEO-INTERVIEW »

Publicités

Posted in méditations, photos, poésie, video | Tagué: , , | 2 Comments »

J’envie l’oiseau sauvage (Jean-Marie Kerwich)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



J’envie l’oiseau sauvage
qui de son aile caresse
les blessures du ciel.

(Jean-Marie Kerwich)

 

  Grâce de la « murmuration »

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelle maison est la mienne ? (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



vincent-van-gogh-fritillaires-couronne-imperiale-vase-de-cuivre-r-800x600

Quelle maison est la mienne ?
Une qui m’attend derrière le mur du jour
Ou loin en arrière au coeur d’une rue
dans une ville autre et la même
Ou celle dont chaque instant est le seuil
Ces fleurs là-bas sur une table
Dans un bruissement de porte

(Heather Dohollau)

Illustration: Vincent Van Gogh

 

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je cherchais le réel (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



Je cherchais le réel
Hors la fuite des heures
Les lieux du mirage
Mais ce fut le cercle
Instable du présent
Qui livrait le monde
Ce fruit de l’air
Il suffisait de se retourner
Et de regarder comme dans un berceau
Le vide ourlé du temps
De se pencher sur la blancheur
Et de croire aux couleurs
A la mer réelle des marées
A la vie de la mort

(Heather Dohollau)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cela sépare de chaque côté (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



 

cela sépare
de chaque côté
les portes du tendre
les paumes se préparent
au toucher de rien
par le truchement
de la ligne blanche

(Heather Dohollau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A la fenêtre de sa chambre (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



A la fenêtre de sa chambre
Se tenait un visiteur
Qui n’aurait pas dû être là ;
Il fut le seuil transparent
Qu’importe si le vol a eu lieu.

(Heather Dohollau)

Illustration: Stanislav Shpanin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Comment perdre ce qui est toujours là (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



 

Comment perdre ce qui est toujours là
Le vrai incroyable
La présence d’un feu, un lit, un jardin
L’ombre en tête d’oiseau de la plume
N’est pas plus fidèle
Que ces lieux où nous vivons
Par la caution des choses

La table, les chaises, les fleurs
Dans l’eau des heures
L’espace partagé
Où en tendant la main
Nous poussons la porte du présent
Et le regard s’arrondit comme un fruit

***

How can we lose what is ever there
The incredibly true
The presence of a fire, a bed, a garden
The bird-headed shadow of the pen
Is not more faithful
Than these places wherein we live
By the surety of things

The table, the chairs, the flowers
In the water of hours
Shared space
Where our hand proffered
We push open the door of the present
And our gaze fills out like fruit

(Heather Dohollau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je n’ai pas peur (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016


2608661912_1

Je n’ai pas peur
je dois inventer l’aveu qui t’est destiné

(Adonis)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Que tu n’aies pas de secret (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



 

Albert Lynch b0

Que tu n’aies pas de secret
cela aussi est un secret

(Adonis)

Illustration: Albert Lynch

 

Posted in poésie | Tagué: , | 4 Comments »

Je sens parfois (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016


 


 

Je sens parfois que le vent
est un enfant qui crie
porté sur mes épaules

(Adonis)

Illustration: Martin Schoeller

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :