Arbrealettres

Poésie

Si tu poses ton regard (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2016



si tu poses ton regard
sur le pianiste noir
au fond du bouge obscur
ne le détourne pas

tu verras s’élever
des fantômes de fleurs
et des halos de lune
dans la fumée du bar

(Jean-Claude Pirotte)

Illustration: Guillaume Tarayre

2 Réponses to “Si tu poses ton regard (Jean-Claude Pirotte)”

  1. Ce texte me fait penser à un pianiste de jazz (Thelonius Monk, Errol Garner ou Bud Powell) Grand amateur de cette musique, j’ai écrit quelques textes qu’elle m’a inspirés. Belles images dans la deuxième strophe.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :