Arbrealettres

Poésie

LE VOILIER (Katia Granoff)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2016



katia-granoff-800x600

LE VOILIER

Les liens de terre se défont…
Quel vent fatal souffle, ô mon âme,
Qui lève ces lames de fond,
Et lacère les oriflammes?

Combien de ressacs traversés,
De coups de mer, de noirs orages!
Mon beau voilier, assez dansé,
Assez tracé de vains sillages!

(Katia Granoff)

Illustration: Katia Granoff

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :