Arbrealettres

Poésie

Désir divin (Lydie Dattas)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2016


désir

Lorsque mon coeur battait presque trop purement,
le ciel a désiré connaître mon amour.
La nuit a refusé de me laisser partir,
le bonheur s’est jeté brutalement sur moi.
Le bonheur m’a aimée irréparablement:
la beauté de ton coeur éclairait les étoiles,
le lilas empoignait mon coeur de son parfum,
mon coeur brutalisé par la beauté des roses
et mon âme atterrée par la beauté des anges.
Les lys blancs sont sortis indemnes de la nuit.
Ton coeur continuait son merveilleux travail,
lorsque j’ai éprouvé le doux bonheur des roses.
Je ne regrette pas d’avoir été heureuse,
puisque la vérité est la volupté pure.
Mais puisque j’ai été intime avec le ciel,
mon coeur a retrouvé ce qu’il aimait vraiment,
mon coeur qui jamais plus ne battra aussi fort.

(Lydie Dattas)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :