Arbrealettres

Poésie

Te souviens-tu (Li Ch’Ing-Chao)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2016



Te souviens-tu de ce clair soir
près du pavillon sur l’eau
où l’on faisait halte?
Après le vin, on ne savait plus le chemin du retour.
Le plaisir épuisé
rentrant en barque
on s’égara au milieu des lotus
« Rame! Mais rame encore! »
Surpris piaffant
de toute la rive
une bande de hérons s’envola!

(Li Ch’Ing-Chao)

2 Réponses to “Te souviens-tu (Li Ch’Ing-Chao)”

  1. Lara said

    Pictural et évocateur

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :