Arbrealettres

Poésie

Indolente demoiselle (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2016



 

Indolente demoiselle
qui passes près des fleurs,
entends tonner l’abîme!
La foudre des origines
ravive les couleurs.

Silence éclair avenir,
une chevelure luit,
je ne sais que faire
de tant de splendeur.

(Jean Tardieu)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :