Arbrealettres

Poésie

URGENCE (André Velter)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2016



 

URGENCE

Du temps a passé sur les braises et les cendres.
On a remis les dieux aux calendes
sans penser qu’ils n’étaient
que flambeaux pour irriter le vide.

Mortelle éternité on dirait
qu’il manque des statues et des temples
où jeter les fleurs coupées,
on dirait qu’il manque une peur.

Où aller?
Désir violent et douloureux
de déserter,
d’atteindre une mémoire blanche.

Comme suis saturé d’urgence
je me tue à tuer le temps
à cramer cartes ou gants
dans le cendrier de la chance.

Je voudrais vivre à l’heure du feu
sans secret ni attente —
être tout entier dans l’éphémère qui brûle
son linceul de mystère…

(André Velter)

Illustration: Didier Traulle

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :