Arbrealettres

Poésie

Dans le sombre chemin d’un rêve (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 1 novembre 2016



 

Dans le sombre chemin d’un rêve, j’allais,
cherchant celle que j’avais aimée dans une existence antérieure.
Sa maison était au bout d’une rue désolée.
Dans la brise du soir son paon favori somnolait sur son perchoir
et les pigeons se taisaient dans leur coin.

Elle posa sa lampe devant la porte et s’arrêta devant moi.
Elle leva vers moi ses grands yeux, demandant en silence : « Que deviens-tu, ami ? »
Je voulus répondre, mais j’avais oublié notre langage.

J’essayai de m’en souvenir, en vain.
Je ne retrouvais pas même nos noms.
Des pleurs vinrent en ses yeux.
Elle me tendit sa main droite.
Je la pris et demeurai silencieux.

Notre lampe, vacillant à la brise du soir,
s’était éteinte.

(Rabindranath Tagore)

Illustration: Braginsky Kolaz

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :