Arbrealettres

Poésie

Automne (Birago Diop)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2016



Automne

Amours de printemps
bourgeons éclos
larmes et serments
voluptueux sanglots
Tout repasse
dans mon âme lasse
qu’endeuille
la chute des feuilles

Automne
Rêves morts,
feuilles jaunes
que le vent du Nord chasse…
Plainte basse
qu’entend
un cœur fêlé
pleurant son rêve en allé.
La feuille soupire
après sa brève destinée
moi sur mes amours fanés
Sur leur délire

Automne morose
Heures grises
Qui brisent
Les rêves enclos
Dans leur linceul
Moi toujours seul,
Je songe
Aux doux mensonges
Enfuis
Aujourd’hui.

(Birago Diop)

2 Réponses vers “Automne (Birago Diop)”

  1. Texte excellent, pourtant bâti à partir d’un cliché (linceul de feuilles mortes) mais ici renouvelé.

    Une aube a éclairé ce lit où j’étais seul
    Et j’avais enroulé le drap comme un linceul
    Tout autour de mon corps, près de sa place vide
    Et mes yeux en s’ouvrant ont vu un ciel livide.

    1950

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :