Arbrealettres

Poésie

Fuite (Birago Diop)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2016



Fuite

Fragile mon cœur ne tient plus en geôle,
Il lui faut l’espace et le grand air.
Volage? Non, mais plus rien ne l’enjôle,
Plus rien ne l’émeut, il a trop souffert.

Laissez-le comme une épave en dérive
Aller voguant vers son lointain destin,
Tout seul il veut arriver sur la rive,
Et se moque de ses jours incertains.

(Birago Diop)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

4 Réponses to “Fuite (Birago Diop)”

  1. yayamarieke said

    En lisant me fais la réflexion qu’au fait il y a des poèmes qui nécessitent un certain état d’âme pour les savourer à fond – lequel je ne possède en ce moment – alors que d’autres de suite plongent le lecteur dans l’état d’âme approprié
    Je pense à Verlaine p ex,
    « Le ciel est, par-dessus le toit,
    Si bleu, si calme !
    Un arbre, par-dessus le toit,
    Berce sa palme.
    …. « 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :