Arbrealettres

Poésie

HÉSITATION (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2016



HÉSITATION

Présente-moi cette inconnue
que tu deviens toutes les fois
que mon poème s’insinue
comme un insecte entre tes doigts,
change tes seins en hirondelles
et te partage avec les loups.
M’appartiens-tu, femme rebelle
qui prends la forme du caillou ?
Regarde-moi. Je suis ton maître
et je t’enseigne l’infini :
à chaque pas il faut renaître
devant un verbe qui unit
l’obéissance à l’aventure.
Je reconstruis ton bras naissant,
je recompose ta figure,
mais c’est au fond de notre sang
que ce périple nous ramène,
enfants que chasse la pâleur
et dont le songe vaut à peine
une syllabe qui se meurt.

(Alain Bosquet)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :