Arbrealettres

Poésie

Pourquoi (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2016




Pourquoi
le chêne est-il absent du chêne?
Pourquoi
le fleuve n’est-il pas au fond du fleuve?
Pourquoi
le mur a-t-il quitté le mur?
Ils sont sortis d’eux-mêmes
pour se comprendre,
pour s’accepter.
Je m’abandonne aussi: je connais le bonheur
en chêne faux,
en fleuve sec,
en mur très mou.

(Alain Bosquet)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :