Arbrealettres

Poésie

Il porte sur le dos un royaume si lourd (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016




 

Un trottoir change de ruelle.
Un visage devient ruisseau.
Un parc poursuit des voyageurs.
La fontaine se vend
à qui la veut, peut-être le cheval.
Un temple se détourne
pour éviter la prière trop pure.
Une ville s’efface:
il ne pourra jamais
trouver des murs pour y dormir.
Il porte sur le dos
un royaume si lourd.

(Alain Bosquet)

Illustration: Rafal Olbinski

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :