Arbrealettres

Poésie

Dieu-lune (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2016




Dieu-lune
enveloppant de vent les hautes branches
attire un corps dans la rue verte du sommeil.

Des choses bougent
imperceptiblement et nous soulagent
d’être cette chair toute seule
qu’une force remue
par le dedans.

Une patte d’étrange
s’engage à travers les volets.

(Marie-Claire Bancquart)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :