Arbrealettres

Poésie

JARDINS DE TOI (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2016




JARDINS DE TOI

En l’absence de toi se reconstruit sous les jardins
une éloquence de la pourriture,
pomme décalquée vers absence de pomme,
rivière vers infiltration moisie.

Debout,
devant les pierres,
tu sens l’éponge de ta voix grossir jusqu’à l’étouffement.

Silence : des choses à l’homme, de l’homme aux choses.

Inversion de toi sous la terre, très doucement.

Approche. Ouvre vers corruption de pomme et d’eau
ta bouche aux dents intactes.

Un lièvre scelle des écorces dans l’humus.

Sous le grand visage hétérogène du ciel,
les cytises veillent ta métamorphose.

(Marie-Claire Bancquart)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :