Arbrealettres

Poésie

En dépit du choc (Alain Veinstein)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2016



 

En dépit du choc,
un corps est un lieu pour la lumière.
Mais je me tiens le plus loin possible de la lumière
pour ne pas perdre corps.

(Alain Veinstein)

Illustration: Kamrooz Aram

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :