Arbrealettres

Poésie

MIDI (André Spire)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2016



 

MIDI

Quand midi t’allonge à terre,
Suant,
Les oreilles bruissantes
Au milieu des abeilles trépignant les lavandes
Et les agaves turgescents,
Au milieu des fourmis, des aiguilles de pins,
Des résines, des gommes, des sèves condensées, des fleurs écarquillées,
Et qu’à tes pieds la mer
Dort abrutie entre les rochers rouges…

Quand midi te colle à terre,
Au milieu des oiseaux engoncés, muets,
Ton linge brûlant ta peau comme le foyer d’une lentille,
La gorge sèche, la bouche sans salive,
La nuque étreinte, les yeux aveugles,
L’esprit vide,
Connais, connais ton Dieu!

(André Spire)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :