Arbrealettres

Poésie

TES AMES (André Spire)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2016




TES AMES

Laquelle de tes âmes rêves-tu immortelle ?

Est-ce ton âme d’enfant, joueuse et fraîche,
Ton âme naissante, cire vierge ?
Est-ce ton âme amoureuse d’adolescent,
Pleine de rires, de chansons, d’yeux bleus, de boucles blondes ?

Ton âme violente d’homme,
Et tous les univers, et toutes les pensées qu’elle a tenté d’étreindre ?
Ou ton âme tremblante, chevrotante et glacée,
Qui, ce soir, chauffe au coin du feu sa mémoire ridée ?

Pour laquelle de ces âmes, de tes âmes, veux-tu
La vision ineffable,
L’éternelle présence,
Les concerts inouïs ?

(André Spire)

Illustration: Pedro Uhart

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :