Arbrealettres

Poésie

NE… (André Spire)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2016




NE…

Quand je valais quelque chose,
Digue, digue, digue.
Quand je valais quelque chose,
Ne touche pas au feu,
Me disait le grand-oncle;

N’ouvrez pas cette armoire,
Me disait la servante;

N’approche pas du puits.
Me disait la grand-mère;
Ne marche pas si vite,
Tu te mettras en nage;

Ne cause pas en route,
Ne regarde pas en l’air;

Ne regarde pas à droite.
Il y a la fleuriste;

Ne regarde pas à gauche,
Il y a le libraire;

Ne passe pas la rivière,
Ne monte pas la colline,
N’entre pas dans le bois.

Moi j’ai pris mon chapeau
En éclatant de rire,
Mon manteau, mon bâton
En chantant : digue, digue!

La rivière, la colline,
Les grands bois, digue, digue!
Digue, digue les beaux yeux,
Et digue, digue les livres!

(André Spire)

Illustration: Édouard Debat-Ponsan

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :