Arbrealettres

Poésie

SILENTIUM (Ossip Mandelstam)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2016



SILENTIUM.

Elle n’est pas encor née,
Elle est musique et mot et
De tout ce qui est vivant
Le lien qu’on ne peut rompre.

Les seins de la mer respirent,
Comme insensé le jour brille,
Lilas pâle de l’écume
Et terne vase d’azur.

Mes lèvres vont retrouver
Le mutisme premier,
La note cristalline
Pure de toute origine !

Écume Aphrodite, demeure,
Mot, retourne à la musique,
Coeur, au principe des choses
Uni, te tienne la pudeur.

***

SILENTIUM.

Она еще не родилась,
Она и музыка п слово,
И потому всего живого
Ненарушаемая связь.

Спокойно дышать моря груди,
Но, какъ безумный, свiтелъ день
И пiны бл’дная сирень
Въ мутно-дазоревомъ сосуд.

Да обр’тутъ мои уста
Первоначальную нtмоту —
Какъ кристаллическую ноту,
Что отъ рожденгя чиста.

Останься мной, Афродита,
И слово въ музыку вернись,
И сердце сердца устыдись,
Съ первоосновой жизни слито.

(Ossip Mandelstam)


Illustration: Giovanni Antonio Pellegrini

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :