Arbrealettres

Poésie

Archive for 11 novembre 2016

La pluie est triste (Ramon Gomez de la Serna)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016




La pluie est triste parce qu’elle nous rappelle
le temps où nous étions poissons.

(Ramon Gomez de la Serna)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le poète (Rilke)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



Effrayé au fond de lui-même
par le tonnerre lointain du dieu,
assailli au-dehors
par la foule ininterrompue des apparences,
le poète, ainsi violenté, n’a pour espace
que l’étroite bande située entre deux mondes
jusqu’à ce que, tout d’un coup,
un petit évènement indifférent
baigne d’innocence sa position singulière.

(Rilke)

Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Comme une mariée (Jean Daive)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



La vie
qui se déroule ici

entre la rivière
et la prairie

a-t-elle
quoi que ce soit

d’audible ou
de physique

comme une
marée?

Le mot s’est écrit tout seul
s’est prononcé
« comme une mariée ».

(Jean Daive)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

AUX CINQ COINS (Blaise Cendrars)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016





AUX CINQ COINS

Oser et faire du bruit
Tout est couleur mouvement explosion lumière
La vie fleurit aux fenêtres du soleil
Qui se fond dans ma bouche
Je suis mûr
Et je tombe translucide dans la rue

Tu parles, mon vieux

Je ne sais pas ouvrir les yeux?
Bouche d’or
La poésie est en jeu.

(Blaise Cendrars)

Illustration: Delamonica

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Le soir (Jean Daive)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



Le soir
elle couvre un cahier
d’écritures penchées

en mangeant
des biscuits
aux oeufs.

(Jean Daive)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pierre (Malcom de Chazal)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



 

La pierre
N’entend
Son coeur battre
Que dans la pluie.

(Malcom de Chazal)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

CHASTETÉ (André Spire)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



 

CHASTETÉ

Je voulais ne pas t’aimer,
Amour!
Ma route était lourde et longue.
Tant de crêtes à gravir!
Tant d’idéals à conquérir!

J’ai voulu ne pas t’aimer, Amour!
Contre toi j’ai lutté sans cesse;
Mais tu fuyais, tu revenais,
Toujours riant,
Toujours patient,
Et guettant toutes mes faiblesses.

Ah! j’ai bien lutté contre toi,
Amour.
J’ai bravement conduit ma guerre.
Je t’ai vaincu!
Je suis ton maître.

Je suis ton maître, je t’enchaîne…
Mais tu te coules dans mes veines.
Tu y flues, riant, battant;
Et tu brûles, tu brûles mon sang.

(André Spire)

Illustration: Claude Hardenne

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’oie sauvage (Izumi Shikibu)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



A l’aller, au retour,
l’oie sauvage toujours est en voyage
Elle crie
pour elle il n’y a pas de trêve de bonheur

(Izumi Shikibu)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chaque fois, comme si de rien n’était (Alain Veinstein)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



 

Chaque fois, comme si de rien n’était,
j’ai repris mon travail où je l’avais laissé
Je ne me suis pas rendu compte que,
lorsque je cessais d’écrire,
le récit progressait, me laissant loin en arrière.

(Alain Veinstein)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANGENT LES TEMPS… (Luís de Camões)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



 

CHANGENT LES TEMPS…

Changent les temps et changent les désirs,
Et change l’être et change la confiance;
Tout l’univers est fait de changement,
Prenant toujours des qualités nouvelles.

Sans cesse nous voyons des nouveautés
Différentes en tout de notre attente;
Des maux, le souvenir garde la peine,
Et des biens, s’il y en eut, l’amer regret.

Le temps couvre le sol d’un vert manteau
Après l’avoir couvert de neige froide,
Et change en pleurs la douceur de mon chant.

Et non content de changer chaque jour,
Changeant ainsi il nous surprend encore,
Car il ne change plus comme il faisait jadis.

***

MUDAM-SE OS TEMPOS…

Mudam-se os tempos, mudam-se as vontades,
Muda-se o ser, muda-se a confiança;
Todo o Mundo é composto de mudança,
Tomando sempre novas qualidades.

Continuamente vemos novidades,
Diferentes em tudo da esperança;
Do mal ficam as mágoas na lembranca,
Edo bem, se algum houve, as saudades.

Otempo cobre o chão de verde manto
Que já coberto foi de neve fria,
Eem mim converte em choro o doce canto.

Eafora este mudar-se cada dia,
Outra mudança faz de mor espanto,
Que não se munda já como soía.

(Luís de Camões)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :