Arbrealettres

Poésie

Toute la nuit (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2016



Toute la nuit

Toute la nuit
ces galopades ces délires
feuillages fracassés
par les sabots purs du vent

et soudain
le silence
visible jusqu’à l’horizon
les collines les pins la poussière
plus brillants que la mer

et la mer elle-même
plus nue que le matin
toute la création retient
son souffle
dans la stupeur

qu’est-ce qui se donne à voir enfin
dans les ténèbres de la lumière ?

(Jean Mambrino)

Illustration: Tina Palmer

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :