Arbrealettres

Poésie

Transparents (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2016



Transparents

Transparents compacts
l’arbre mêlé de ciel
le romarin dans l’ombre bleue
ce mont
obscur à force de silence
l’éclat des oliviers
que le matin isole
et les îles tirées là-bas
de la substance de la mer

impossible de passer

seul celui qui dort
tel un mendiant
dehors
au pied des murailles de diamant
voit de toutes parts les portes
s’ouvrir
les failles les défilés les passages
qui mènent
de l’autre côté
où l’on débouche sur les mêmes collines
les mêmes arbres
la même mer

mais d’où vient alors
l’imperceptible différence ?

(Jean Mambrino)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :