Arbrealettres

Poésie

L’homme impassible (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 20 novembre 2016



Il se penche au bord du parapet
et tient sa tête, trop petite, par les oreilles.
L’arête du toit fait une parallèle à ses épaules
et la cheminée a l’air d’être son cou.
Les nuages font marcher la maison dans le jardin.
Au milieu des fils de fer et des branches, elle s’arrête;
on ne regarde plus en l’air.
Les toiles d’araignées se déchirent avec un bruit de soie,
quand on ouvre enfin la fenêtre, et lui, dont la tête n’a pas changé,
a perdu son beau royaume d’autrefois.

(Pierre Reverdy)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :