Arbrealettres

Poésie

En parfaite confiance au non-familier (Hannah Arendt)

Posted by arbrealettres sur 23 novembre 2016



En parfaite confiance au non-familier,
Proche de l’étranger,
Là de l’éloigné,
Je pose mes mains dans les tiennes.

***

Ganz vertraut dem Unvertrauten,
Nah dem Fremden,
Da dem Fernen,
Leg’ ich meine Hände in die Deinen.

(Hannah Arendt)


Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :