Arbrealettres

Poésie

Si quelquefois tu pleures (Georges Ville)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2016



 

Si quelquefois tu pleures

Si quelquefois tu pleures,
Cherche-moi près de toi,
J’y serai.

Mais aux divines heures
De ta joie, est-ce moi
Qui viendrai ?

Oh ! Va, sois rassurée !
Quand la dernière larme
Aura lui,
Comme une ombre égarée
Que le grand jour alarme,
J’aurai fui.

***

If at times you cry

If at times you cry,
Look for me close by:
I shall be there.

But at the divine hours
Of your joy, is it I
Who shall come?

Oh! Come, be reassured!
When the last tear
Shall have shone,
Like a lost shadow
That daylight upsets,
I shall have fled

(Georges Ville)

Illustration: Simone Longobardi 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :