Arbrealettres

Poésie

CHANSON POUR TOI SUR TON PÈRE (Aïgui)

Posted by arbrealettres sur 25 novembre 2016



traineau_neige [1280x768]

CHANSON POUR TOI SUR TON PÈRE

Mon père
était
comme un pain d’épice blanc,
blanche resplendissait
la bonté, —

que l’air du jour
absorbait.

Et maintenant dans cet air
il n’y a personne
la chambre — en hiver — devient un champ désert, —

que l’obscurité du jour
absorbe.

Et je vois en rêve vers le matin
dans le champ — le traîneau de mon père
blanc comme un pain d’épice,
comme un pain d’épice,
seulement il n’y a dedans personne,

mais il rayonne,
et émane de lui
blanche — aussi — la bonté, —
que ma tristesse
absorbe.

(Aïgui)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :