Arbrealettres

Poésie

Archive for 29 novembre 2016

Signe d’infini (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016


brussel_schmitt-antoine_christ-mourant_06_numerusclausa_imal

Signe d’infini,
l’abrupt silence du mort
après son dernier mot

(Michel Camus)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Que j’y pense ou non, je suis tout entier traversé (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016


McCandless

Même si je ne peux comprendre le silence,
le silence lui me comprend
Que j’y pense ou non,
je suis tout entier traversé
Comment ressentir sans nommer
Percevoir sans savoir.
Et se taire en voyant
Comment ressentir en silence
Que j’y pense ou non,
je suis tout entier traversé

(Michel Camus)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le sens de l’orientation (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



 

Même si l’homme extérieur qui agit est agi,
en lui, l’homme intérieur est toujours non-agir.

La sève de la contemplation
fait la fécondité de l’action.

(Michel Camus)

Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Retournement (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



 

A l’instant où la conscience regarde en elle-même
et se voit
elle saisit en même temps l’homme intérieur
comme celui qui demeure essentiellement en elle
sans intermédiaire.

(Michel Camus)

Illustration: René Magritte

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Toujours (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016


moine

Toujours le mourant perd l’usage de la parole
Toujours le mouru est gagné par le silence

(Michel Camus)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Plus on est solidaire du silence, moins on est solitaire (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016


solitude

Plus on est solidaire du silence, moins
on est solitaire
La psyché de l’homme-du-silence, un
miroir sans image de soi
Au coeur même du silence, vie et mort
coïncident
Reliés silencieusement au silence,
seulement les plus vivants des mortels
se sont déjà vus morts

Sait-on jamais ce qu’est le silence
Métaphore négative.
Source sans source
Intensité sans visage.
Infinité sans nom
Plénitude du vide.
Femme absolue de l’instant.
Présence de l’Absolu au coeur de l’émotion.
Soleil immortel des mortels
qui n’en sont tout entier que les ombres

(Michel Camus)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Silence et paroles de feu (Michel Camus)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



 

Silence et paroles de feu
se font la guerre
pour nous tenir en éveil

(Michel Camus)

Eric Fortune

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Automne (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



fenetre-automne-42-800x600

Automne

Il faut tirer
les rideaux –
nous n’avons plus une
feuille

***

Fall

We must pull
the curtains—
we haven’t any
leaves

(Lorine Niedecker)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le garçon a lancé le journal (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



la-distribution-de-journal-15548670

Le garçon a lancé le journal
raté
On l’a trouvé
sur le buisson

***

The boy tossed the news
and missed
They found it
on the bush

(Lorine Niedecker)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Coassements cessent soudain (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



 

Coassements
cessent soudain
Écoute!
Ils ont éteint
leurs lumières

***

Frogs sing–then of a sudden
all their lights go out

(Lorine Niedecker)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :