Arbrealettres

Poésie

Le sang coule sur le soleil (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



Le sang coule sur le soleil,
sur le feuillage d’un tremble,
sur la vitre de la prudente
qui disait: j’aime, j’apprivoise
le jour léger, l’immortel
présent de plume et de clarté.

– de l’imprudente qui revêt
son corps d’une robe blanche
dans la plus rouge saison.

(Jean Joubert)


Illustration: Frederic Leighton

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :