Arbrealettres

Poésie

Archive for 3 décembre 2016

J’arrive au bord du Temps (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



J’arrive au bord du Temps
Où tout devient possible
Avec la mort en poche
Et la vie dans tes yeux.

(Georges Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mot poésie est un mot oiseau (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Le mot poésie est un mot oiseau
Un mot pour les soirées sans fantômes
Un coup de gong dans la poudre blanche de l’été
Un mot de contrebande
Un mot enfant. L’herbe dans les cheveux de la pluie
Un mot de hurlement
De saisie
D’être
De Temps
De Temps surtout.

(Georges Jean)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un oiseau dans le coeur (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Un oiseau dans le coeur

Il construit le temps
L’annule

Il raconte Il raconte
A la pointe

Sur les cordes du désir
Son cri tendu

Dans le jour des paroles.

(Georges Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il n’y a rien à voir (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Les vagues se calment
Les collines
derrière
il n’y a rien à voir

Je traverse
Je reconnais

Sans fin…

(Georges Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le vivier de nos songes (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



La mer venue de si loin
Sous les rochers ses mains bougent
Dans les algues dans les cheveux
Les désirs qu’enfouit le sable
La mer les presse contre nous
Et sous sa langue d’habitude
Peu à peu se prennent les mots
Dans le vivier de nos songes.

(Georges Jean)


Illustration; Françoise Muller

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pierre du poème (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Pierre du poème
Eclat dans la terre
Les pas sont aveugles
Et n’entendent rien
Que le bruit du vent
Où vont les paroles
Pour d’autres saisons.

(Georges Jean)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déjà la trace est morte il va falloir recommencer (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Chaque matin Chaque soir
Pour sauver la face du temps

Tu regardes par la serrure
Tu éteins tous les luminaires

Dans les couloirs tu retrouves
La poussière

Et dans tes doigts
Se dispersent les éclats
Où venaient s’éterniser

Quelque chose

Mais déjà la trace est morte
Il va falloir recommencer

A fermer les yeux.

(Georges Jean)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus que l’aube à ouvrir (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Plus que l’aube
A ouvrir

La mer
Ruisselle

Le Temps
Retombe

Les décors
Vont changer

La pièce
commence

(Georges Jean)


Illustration: Sabin Balasa

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Arbres mes arbres (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Arbres mes arbres de langage
Mes bras tendus Mes feuilles vives
Mes racines de sens
Arbre je dis
Arbre je suis.

(Georges Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Tendre une corde (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Tirer de plus loin que le temps
Une main d’aube

Accueillir le soir
Dans les doigts du vent

Partir sur d’autres sentiers
Ouvrir des murailles

Tendre une corde et retrouver
La solitude

Puis dormir sur un lit de feuilles
Pour écouter
Bruire les sandales des choses

Et parler.

(Georges Jean)


Illustration: Alain Chayer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :