Arbrealettres

Poésie

Tendre une corde (Georges Jean)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Tirer de plus loin que le temps
Une main d’aube

Accueillir le soir
Dans les doigts du vent

Partir sur d’autres sentiers
Ouvrir des murailles

Tendre une corde et retrouver
La solitude

Puis dormir sur un lit de feuilles
Pour écouter
Bruire les sandales des choses

Et parler.

(Georges Jean)


Illustration: Alain Chayer

2 Réponses to “Tendre une corde (Georges Jean)”

  1. Lara said

    Tiens voilà une image bien familière :-))

    « Et parler .. »
    oui excellente conclusion !!

    • arbrealettres said

      oui me rappelle quelque chose! quelle idée de marcher sur un fil!
      parfois je me demande si « parler », le langage humain, n’est pas LE problème ! 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :