Arbrealettres

Poésie

Effleuré par l’oiseau de l’instant (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 11 décembre 2016



Effleuré par l’oiseau de l’instant
Le jardin rentre dans son ordre présent
Dans la lumière grise
Les couleurs viennent du rose de son cri
Le tapis que l’ombre tisse
Dans l’éclaircie soudaine
Est pour le regard une partition connue
La fraîcheur sur la joue gauche
La main droite étendue
Tout est peut-être retrouvable
Et nous sommes des statues familières
Sous les doigts légers du lieu

(Heather Dohollau)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :