Arbrealettres

Poésie

Le degré suprême de la beauté (Henri Bergson)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016



Ludovic Florent  Poussières-détoiles_6 [800x600]

Le degré suprême de la beauté, c’est la grâce,
mais par le mot grâce on entend aussi la bonté.
Car la bonté suprême,
c’est cette générosité d’un principe de vie qui se donne indéfiniment.

C’est là le sens même de la grâce.

(Henri Bergson)

Illustration: Ludovic Florent

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :