Arbrealettres

Poésie

Le piano ouvert (André Salmon)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2016



Et le piano ouvert est là
– vide autant qu’une opulente avenue –
Que des doigts animés d’un sang riche
Et des effluves d’une âme intacte
Peuvent peupler infiniment.

Quel est cet air?…
Que jouez-vous?
Y songez-vous?

Le piano refermé longuement vibrera
Des pas de ces chanteurs
Des voix de ces marcheurs…

(André Salmon)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :