Arbrealettres

Poésie

Si (Ismaïl Kadaré)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2016



Si au milieu de mes vers, de mes strophes,
Il t’arrive de trouver quelques cheveux blonds,
Cela ne voudra pas dire qu’i1 reste entre nous
Le plus petit lien, le moindre espoir.

Ce n’est pas moi qui les ai semés, consciemment,
Ils ont poussé tout seuls, à mon insu,
Comme l’herbe qui pousse
Entre les dalles de marbre
D’un palais en ruines.

(Ismaïl Kadaré)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :