Arbrealettres

Poésie

Archive for 20 décembre 2016

Maintenant je comprends que la mort est plus pure (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2016




Maintenant
je comprends que la mort est plus pure
car le retour
prend la forme du temps
en ses commencements

Hors du vent
la poussière qui se lève m’annule
Je retiens le désert de l’eau dans mes poumons
et je nomme les contours du corps

(Aïcha Arnaout)

Illustration: Maria Cristina Baracchi

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plantée en toi (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2016



 

Plantée en toi
et ne puis être cueillie

Les noces de l’eau sont parcimonieuses

(Aïcha Arnaout)

Illustration: Maria Cristina Baracchi

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

O amulette que nous portons (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2016



 

O amulette que nous portons
Amour
Par toi nous continuons à être
une fête de baisers et de couleurs
dans le cercle de l’éclipse

(Aïcha Arnaout)

Illustration: Alex Alemany

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :