Arbrealettres

Poésie

Brise du soir (Maurice Poulet)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2016




Sois donc la bienvenue, douce brise du soir,
Après cette journée de chaleur accablante!
O toi que j’attendais avec le doux espoir
De sentir rafraîchir ma poitrine haletante!

L’implacable soleil a terminé sa ronde.
La reposante lune des belles nuits d’été
L’a remplacé, là-haut, et coule sur le monde
Une vivifiante et suave clarté.

Couché sur le talus verdoyant de la route,
Le regard clair perdu dans la céleste voûte,
Grisé, je songe à tout et je ne songe à rien,
Tellement je revis, tellement je suis bien.

Une saute de vent rend la minute exquise:
De folles graminées frôlent mon torse nu,
Je baille et je détends mes vieux membres moulus,
J’oublie tout et m’endors, caressé par la brise.

(Maurice Poulet)

Illustration: Charles Sprague-Pearce

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :