Arbrealettres

Poésie

EXORCISME (Tudor Arghezi)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2016



 

EXORCISME

Cadenas, qui t’a fermé
sur la porte de mon rêve ?
Où est la clé, où est notre gardien
pour qu’ils défassent le verrou,
et que nous puissions voir, au fond de notre nuit,
remuer lentement les trésors de l’azur ?
De temps à autre un pas lourdaud
s’approche… et puis il nous dépasse…
Tous les pas s’éloignent et meurent
pour ton oreille en fer, ô cadenas!
A quelque veine recourbée par-dessus toi
je crois qu’en l’air scintillent des glycines
et des volubilis aux voûtes,
des bourgeons, des raisins d’étoiles.
Qui dans notre porte mettra la clé
d’une seule étincelle ?
La lumière y pose son oeil
et dans la pièce obscure elle tente de voir.
Le cadenas la sent et il tressaille,
comme sous un baiser, avec la ténèbre.
Étoile, ne peux-tu, entrant dans son anneau,
déverrouiller le cadenas de ce silence ?

(Tudor Arghezi)

 

 

 

2 Réponses to “EXORCISME (Tudor Arghezi)”

  1. Lara said

    Belle métaphore 🙂
    Le cadenas du silence en dit long sur la connaissance et la communication

    « Qui dans notre porte mettra la clé
    d’une seule étincelle ?.. »

    Une question pesée..

    • arbrealettres said

      oui parfois la nuit nous semble tellement si opaque 😦
      Peut-être un jour pourrons-nous « télé(sym)pather »??!! 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :