Arbrealettres

Poésie

A mesure que descendent les brumes (Issa)

Posted by arbrealettres sur 30 décembre 2016



chaque matin
la saveur du thé plus exquise encore
à mesure que descendent les brumes

(Issa)

4 Réponses to “A mesure que descendent les brumes (Issa)”

  1. filamots said

    Les vapeurs d’un thé chaud se mélangeant aux brumes du matin. J’aime cette saveur matinale.

  2. filamots said

    Respirer les odeurs fraîches du matin, non encore polluées par le passage des voitures, en ville, est un vrai cadeau.
    Même à la campagne, les odeurs de la nature ressortent. Ce moment là je le considère comme un instant privilégié. Cela n’arrive pas assez souvent, je me prive de ce plaisir.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :