Arbrealettres

Poésie

Elégie (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2017



Je t’ai cherchée

Dans tous les regards
Et dans l’absence de regards,

Dans toutes les robes dans le vent,
Dans toutes les eaux qui se sont gardées,
Dans le frôlement des mains,

Dans les couleurs des couchants,
Dans les mêmes violettes,
Dans les ombres sous tous les hêtres,

Dans mes moments qui ne servaient à rien,
Dans le temps possédé,
Dans l’horreur d’être là,

Dans l’espoir toujours
Que rien n’est sans toi,

Dans la terre qui monte
Pour le baiser définitif,

Dans un tremblement
Où ce n’est pas vrai
Que tu n’y es pas.

Je t’ai cherchée
Dans la rosée abandonnée.

Dans le noisetier qui garde un secret
Prêt à s’échapper,

Dans le ruisseau,
Il se souvient.

Dans le bêlement des chevreaux de lait,
Dans les feuilles des haies,
Presque pareilles aux nôtres,

Dans les cris du lointain coucou,
Dans les sous-bois qui vont
Où nous voulions aller.

Je t’ai cherchée dans les endroits
Où la verticale
Voudrait s’allonger.

Je t’ai cherchée là
Où rien n’interroge.
J’ai cherché ces lieux.

Je t’ai cherchée
Dans le chant du merle
Qui dit le passé parmi l’avenir,
Dans l’espace qu’il veut bâtir.

Dans la lumière et les roseaux
Près des étangs où rien ne s’oublie.

C’est dans mes joies
Que je t’ai trouvée.

Ensemble nous avons
Fait s’épaissir le soir

Et dorloté des corps
Impatients de servir.

*

J’ai appris qu’une morte
Soustraite, évanouie,
Peut devenir soleil.

(Guillevic)

Illustration: Georges Jeanclos

4 Réponses to “Elégie (Guillevic)”

  1. J’aime beaucoup ce poème. Je le lisais et au fur et à mesure que je le lisais, et bien qu’il parle d’une femme, je me disais on a l’impression que c’est une femme qui a écrit ce poème, tant l’écriture est sensible et j’ai été étonné de lire le nom de l’auteur à la fin.

    C’est à ça qu’on reconnait un vrai poète, une écriture si sensible qu’elle en est presque féminine.

    Victor Hugo dans son poème « Fonction du poète » décrit le poète ainsi : « Homme, il est doux comme une femme. »

  2. arbrealettres said

    Eugène est un Grand Magicien!
    … Près de 1000 poèmes ici (mon chouchou) mais je n’ai pas encore tout publié ce que j’aime!! ((-:
    La Douceur est la clef des coeurs dit-on aussi il y a forcément oui de la douceur dans la Poésie puisque notre coeur est touché
    oh je pense qu’il y en a chez les femmes et aussi chez les hommes même si c’est moins évident!

  3. Michèle said

    Ouh la la celui-là c’est mon chouchou… il me remue les tripes, vient me chercher…
    Splendide.
    👍😍😍😍

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :