Arbrealettres

Poésie

Pire Saison (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 5 janvier 2017



Pire Saison

Je déteste l’hiver au plumage de givre,
Il rend le coeur fébrile et les nerfs sans influx
Et, menant au regret des bonheurs révolus,
Donne le sentiment de tout juste survivre.

Je vais encore prendre un médiocre livre
Dans la pile de ceux que j’ai quinze fois lus
Pour me plier au sort studieux des reclus,
Avec le vague espoir que l’ennui m’en délivre.

La neige a repoussé le monde loin, si loin
Du rayon de mes pas que je n’ai plus besoin
D’espérer divertir ma torpeur continue.

Face à la cheminée un fulgurant frisson
Me traverse le corps, et la flamme insinue
Que la fin de l’amour est la pire saison.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: Lucarne Poétique

Illustration: Ai Xuan

 

6 Réponses to “Pire Saison (Marie-Anne Bruch)”

  1. Michèle said

    Quelle écriture ! M’en vais de ce pas ranger mes crayons de scribouilleuse. 😢😢

  2. arbrealettres said

    😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :