Arbrealettres

Poésie

APPROCHE D’UN ASTRE (Jules Romains)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2017



 

APPROCHE D’UN ASTRE

Il fait noir comme avant; froid comme avant.
Le même vide un peu sale s’écoule.
Ce vent ? C’est le néant que l’on refoule.
Pourtant une lueur éclot au fond;

Un point de feu, puis un rond d’ombre rouge
Qu’un brouillard voile et qu’une houle ronge.
L’alentour tiédit; le vide se palpe.
La lueur engendre un grand disque pâle;

Tout ce lieu là-bas se gonfle d’espace,
Lui qui fut petit impensablement.
La forme s’accroît, la flamme s’apaise.
Il monte l’évidence de Quelqu’un.

(Jules Romains)

Illustration: Edward Okun Mezczyzna

 

3 Réponses vers “APPROCHE D’UN ASTRE (Jules Romains)”

  1. Luciole said

    Un T’m prolifique et florissant que celui de l’évidence 🙂

  2. Paresse d’une étoile
    ————

    C’est un astre perdu qui n’en fait qu’à sa tête,
    Nous avons oublié comment il se nommait ;
    C’est sans doute un Alpha, puis le nom d’une bête,
    Ou encore Epsilon, le saurons-nous jamais ?

    Aucun docte chercheur n’ira faire une enquête,
    C’est un astre inutile, et qui rien ne promet ;
    Nul rédacteur non plus, pas même un exégète,
    Tout est donc comme si du ciel on le gommait.

    Il n’est ni dans la Loi ni dans les Écritures,
    Ni dans les faux versets produits par imposture ;
    Et nul auteur n’en fit le décor d’un roman.

    Il n’éclaira jamais nos joies ni nos souffrances,
    Qu’il soit ou non réel, aucune différence,
    Il s’introduit ici, je ne sais pas comment.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :