Arbrealettres

Poésie

LA LIBERTÉ (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2017



LA LIBERTÉ

La liberté que des dieux j’espérais
Se brisa. Les roses que je cueillais,
Transparentes dans le temps lumineux,
Moururent avec le temps qui les ouvrait.

***

A LIBERDADE

A liberdade que dos deuses eu esperava
Quebrou-se. As rosas que eu colhia,
Transparentes no tempo luminoso,
Morreram com o tempo que as abría.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

 

4 Réponses vers “LA LIBERTÉ (Sophia de Mello Breyner Andresen)”

  1. Michèle said

    La liberté éphémère ? Nous ne sommes jamais complètement libres.

    • arbrealettres said

      mais si on y réfléchit ce serait quoi un être complètement libre ??… matinale Michèle 😉

      • Michèle said

        Je ne sais pas… une notion qui m’échappe tant la société dans toutes ses composantes nous encercle fermement ☺ matinale effectivement… je ne supporte pas les interférences du « bruit »
        Brlle journée Ch.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :