Arbrealettres

Poésie

SURSEOIR À L’ADIEU (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2017



 

Kathryn Jacobi   (4)

SURSEOIR À L’ADIEU

Lorsque le vaisseau brûle
que sauver du naufrage ?
le sourire friable
d’un être qui s’éloigne?
le bief assoiffé d’une vie
que des yeux affaiblis
ne peuvent situer
au trajet brouillé d’un destin?

De quel choix aurons-nous loisir
sauf celui du renoncement ?

La tiédeur de nos mains
sur l’émotion des doigts
souffle à souffle ajustés
la fusion de deux corps
éperdus dans l’envol
en faille d’infini
par éclair entrevu

Le désir obstiné
du désir nous tenaille
dans cette imprévision
d’un chatoiement des jours
nous berne l’illusion
contre toute évidence
de surseoir à l’adieu

(Jean-Claude Xuereb)

Illustration: Kathryn Jacobi

 

2 Réponses to “SURSEOIR À L’ADIEU (Jean-Claude Xuereb)”

  1. Michèle said

    Oui oui… j’aime beaucoup

  2. arbrealettres said

    poème sensuel.. à consommer avec modération 😉 😉 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :