Arbrealettres

Poésie

Feuilles ou étincelles de la mer (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2017



arbre-800x600

Feuilles ou étincelles de la mer
ou temps qui brille éparpillé

Ces eaux, ces feux ensemble dans la combe
et les montagnes suspendues :
le cœur me faut soudain,
comme enlevé trop haut

Peu m’importe le commencement du monde

Maintenant ses feuilles bougent
maintenant c’est un arbre immense
dont je touche le bois navré

Et la lumière à travers lui
brille de larmes

(Philippe Jaccottet)

 

 

2 Réponses to “Feuilles ou étincelles de la mer (Philippe Jaccottet)”

  1. Lara said

    « le cœur me faut soudain, »
    Tournure tout à fait étonnante

    Poésie fragile et étincelante comme le cristal..

    • arbrealettres said

      oui les alliances inhabituelles entre les mots que les poètes savent ciseler merveilleusement bien
      et les meilleurs d’entre-eux brillamment le font en quelques vers de cristal d’une grande beauté 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :