Arbrealettres

Poésie

FLEUVES d’amour imperturbés (Francis Vielé-Griffin)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2017


 


 

Félix Vallotton to-lay-down-sun-with-villerville-1917.jpg!HD [1280x768]

FLEUVES d’amour imperturbés
Où j’ai lavé le carnage de vivre;
Ciels de clarté dont la splendeur délivre;
Mers de douceurs aux lointains courbés
Vers des pays dont le nom vague enivre…

Toujours plus avant! la route est courue
Des petits désirs et des lâches orgueils;
Mon âme est forte et fut secourue
Par des baisers de joie et des larmes de deuils
… Vois, au ras du coteau, cette étoile apparue…

(Francis Vielé-Griffin)

Illustration: Félix Vallotton

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :