Arbrealettres

Poésie

ADIEU DANS LE SOIR (Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2017



ADIEU DANS LE SOIR

Dormez, — non, partez. Laissez-moi seul. Voici l’ombre.
Nos voix sont chutes de cailloux au fond des tombes.
Un encens de sommeil couvre les marécages.
Je suis vieux du jeu des heures sur vos visages.

Dormez, partez, mourez, vous qui fûtes les noms
Éphémères d’une même douleur qui reste.
J’ai vécu votre jour, je suis las de vos gestes.
Mon coeur n’a plus d’échos pour vos oui, pour vos non.

Par ici, suivez-moi. Comme le soir est vieux !
Quand vous serez partis, je fermerai la porte.
Je serai seul… Partez, partez, mes feuilles mortes,
Partez dans le grand vent d’oubli silencieux…

Emportez mon amour ou mon indifférence ;
Nous mourrons comme l’ombre et les fleurs et les dieux.
Haïssez ma froideur ou plaignez ma souffrance.
— Vers des pays nouveaux, vers de nouveaux adieux !

………………………………………….

Ayez pitié de moi, Nuit, Souvenir, Silence !

(Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)


Illustration: Remedios Varo Uranga

9 Réponses to “ADIEU DANS LE SOIR (Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)”

  1. c’est cette image et le nom de Milosz qui m’ont arrêtée, intriguée, plu … ce rouge, la scène un peu comparable à une Annonciation.
    Et pui se vers : « Je suis vieux du jeu des heures sur vos visages. »

  2. gildotchka said

    merci !
    una amie, russe, me demande si je peux lui retrouver ue poésie VH où : une femme s’enfonce dans un amour, comme dans de l’eau, sans savoir qu’elle va en mourir.Je pense à une scène d’Adèle H, e Truffaut, où on la voit suffoquer dans l’eau, Truffaut s’en est-il inspiré ?
    Je n’ai pas le courage et je ne saurais pas le faire d’ailleurs, de faire une recherche dans l’oeuvre immense de VH …et si vous pouviez m’aider, ce serait une très bonne action
    Merci, quelle que soit la réponse, et à bientôt sur Milosz

    gilda

    • arbrealettres said

      VH ?
      Victor Hugo je suppose??
      Je ne l’ai pas encore bien lu finalement (!) ses poèmes sont un peu trop longs pour moi lol!! Mais je vais essayer de trouver, promis…
      Sinon ici quelqu’un vous répondra peut-être je sais qu’il y a de grands lecteurs de poètes beaucoup plus érudits que moi qui passe dans ce P’Oasis
      Bonne soirée
      (-:

      • gildotchka said

        merci oui, VH pour « vieil VH » c’était notre façon, avec mon fils, de parler de Victor Hugo, qu’il aimait, moi je le connais moins … merci … et merci à cette « Annonciation » si peu orthodoxe qui m’a atirée sur ce blog … quelle richesse !
        excellente fin de soirée, je suis – j’étais à l’instant – en compagnie de François Mitterrand, évoqué par Claude Lanzmann chez Laure Adler …
        merci !
        gilda, :))

        • arbrealettres said

          Merci à vous
          Excellente (et poétique!) soirée ((-:

          • Lara said

            Victor Hugo a écrit tant et tant de poèmes qu’il est difficile de savoir duquel il s’agit, avec peu d’éléments donnés 🙂
            mais peut-être celui-ci:

            Toutefois la noyade évoque bien sûr la mort de sa fille Léopoldine …

            Il y a longtemps que Gildotchka a posé la question mais on ne sait jamais ..

  3. Lara said

    J’aime beaucoup les tableaux surréalistes de Remedios Varo 🙂

  4. arbrealettres said

    MERCI Lara :-).. je lui ai répondu sur son blog .. mais qui semble en sommeil…
    https://gildotchka.wordpress.com/about/#comment-106
    Oui très oniriques et poétiques ces oeuvres 🙂

Répondre à arbrealettres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :